l'appel décisif des catéchumènes

Quand un adulte frappe à la porte de l’Eglise pour demander le baptême, sa démarche suppose un temps de préparation. Un groupe de chrétiens chemine avec lui pour être initié au mystère d’amour de Dieu, c’est ce que nous appelons le « catéchuménat ».
La célébration du baptême comporte des étapes à respecter qui conduisent progressivement cet adulte vers les sacrements de l’initiation chrétienne.
Le carême est la dernière étape avant le baptême. C’est l’Eglise qui appelle les catéchumènes au baptême. Cet appel a lieu lorsque la communauté qui a accueilli et soutenu le catéchumène dans sa marche vers la foi, estime qu’il est prêt à recevoir le sacrement de Jésus Christ. C’est le temps de l’ultime préparation.



Le premier dimanche de carême est donc célébré « l’appel décisif et l’inscription du nom », cette année c’est la Paroisse Sainte-Rose de Lima qui recevait les catéchumènes. L’Eglise procède au choix, à l’admission des catéchumènes jugés aptes, en raison de leurs dispositions à participer à l’initiation sacramentelle au cours des prochaines fêtes pascales. Elle entend le témoignage des Parrains et des catéchumènes et l’affirmation par les catéchumènes de leur volonté de recevoir les sacrements.



Pendant le carême, à l’intention des catéchumènes, l’Eglise organise des réunions traditionnellement appelées « scrutins » (du verbe scruter qui rappelle l’action de Dieu, lui seul peut scruter les reins et les cœurs et aussi le regard de Jésus « scrutant » jusqu’au fond de l’âme ceux qu’il allait délivrer de l’influence du démon). Ces rencontres préparent plus directement au baptême.



Le jour de l’entrée en catéchuménat, l’Eglise remet aux candidats la Bible ou le livre des Evangiles pour signifier que la Parole de Dieu est une nourriture importante dans la vie du chrétien, l’Eglise communique aux hommes la Parole de Dieu .

Pendant le carême, l’Eglise remet aux catéchumènes le « Credo, symbole des apôtres » que nous professons tous les dimanches. C’est le résumé de la foi chrétienne, de l’histoire du dessein de Dieu sur l’humanité et son accomplissement. Pendant le temps de leur initiation chrétienne, le Credo sera longuement expliqué aux catéchumènes.

Pendant le carême, l’Eglise confie aussi aux catéchumènes le Notre Père : la prière de tous les chrétiens, prière enseignée par Jésus lui-même. Avec le Notre Père, le catéchumène possède désormais les maîtres-mots de la prière. Le catéchumène s’adresse à Dieu en union avec ses frères chrétiens, on n’est pas chrétien tout seul et ainsi, il s’appuie sur celle de toute la communauté. Le Notre Père nous rappelle en effet, que nous sommes fils de Dieu et que c’est avec la confiance d’un enfant que nous nous adressons à Dieu quand nous prions.

Nous sommes tous frères.

Ce mystère de la parenté de Dieu, l’Eglise y revient tout au long du carême.

Propos reccueillis sur le site de l'association diocésaine de Guadeloupe :
Texte et photo : J.H

×