En route pour les JDJ et les JMJ



Dimanche 20 février 2011, 94 jeunes, 15 accompagnateurs des paroisses de Sainte-Rose, Cadet, Lamentin, Baie-Mahault, Prise d’Eau et Petit-Bourg se sont réunis à la salle paroissiale de Saint-Rose pour partager leurs réflexions autour de la lettre du Pape pour les JMJ.
C’est la deuxième étape d’un travail commencé en groupe et en paroisse.
En effet suite à la lettre du Pape sur le thème des JMJ de cette année à Madrid : Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi. Col 2,7, chaque jeune était invité à répondre personnellement au questionnaire suivant :

-J’ accueille le message du Pape Benoit XVI adressé aux jeunes du monde entier.
-Qu’est-ce que je comprends ? Qu’est-ce que je ne comprends pas ?
-Qu’est-ce que j’ai envie de retenir et pourquoi ?
-Quelles sont les questions que je me pose suite à ce message ?
-A quoi je me sens appelé ? Qu’est-ce que je décide concrètement pour cela ?

La deuxième étape était constituée de la mise en commun des réflexions et du relevé des passages du texte ayant marqué les jeunes de chaque groupe. L’objet de tout ce travail est de trouver des pistes pour le choix des catéchèses des samedi 16 et dimanche 17 avril 2011: Journées diocésaines de la Jeunesse (JDJ).
Ce fut une matinée assez riche, nous vous exposons quelques extraits du contenu. A 10h30, nous avons participé à la messe avec la communauté et terminé la matinée par un pot d’amitié offert par les jeunes et les accompagnateurs de la paroisse de Sainte-Rose.

LA SYNTHESE :
Du texte, ils retiennent que :



Le doute existe. La créature sans créateur s’évanouit.

Les racines et les fondements de notre société sont nos parents, notre famille, la culture de notre pays mais surtout la foi en Dieu car c’est en lui que nous puisons la vie.

La foi chrétienne est avant tout une relation personnelle avec Jésus-Christ.

Le renouvellement de l’Eglise ne dépend que de nous

Le Christ Jésus s’est offert pour nous donner son amour

La croix devient alors un symbole d’amour, un symbole de vie

Le mystère de la résurrection du Christ est alors le fondement de notre foi

Les sacrements et l’Eucharistie sont des symboles qui nous rapprochent de lui

Dieu est toujours près

Nous sommes fondés en Christ

Nous devons faire grandir le royaume de paix, de justice, et d’amour

Nous avons besoin des autres pour construire notre vie, notre avenir

Notre vie sans Dieu est une vie monotone et triste

Nos témoignages sont à la hauteur de notre foi

Ne pas vivre une vie solitaire, toujours croire en sa foi, en celle de l’église

C’est grâce à Jésus que Dieu nous entend

Un monde sans Dieu est un enfer

Rejeter la foi c’est comme perdre sa propre identité

Remercions le Seigneur pour le don de l’église

Avec lui à vos côtés, vous serez capable d’affronter avec courage et espérance les difficultés, les problèmes, ainsi que les déceptions et les échecs

Se regrouper pour partager la parole et notre foi

Fondé sa vie sur des bases solides c’est-à-dire DIEU

Ensemble nous pouvons aider les personnes à croire en Dieu, à ne plus douter de leur foi

Prendre la décision de suivre Dieu ne se fait pas sans souffrance

Dépassons nos faiblesses et partageons avec les autres notre joie de vivre et de rencontrer le Christ

Il nous a obtenu le pardon et la vie éternelle et nous avons été libérés

Il nous invite à faire et garder confiance en Dieu car nos anciens ont toujours gardé confiance en lui-même face à leur doute

Il nous demande de bâtir notre foi sur du solide et du concret

Il nous met au centre de notre vie, de notre réalité et finalement face à nos frères, face à lui et face à nous-mêmes

Il est important de mettre sa vie dans les mains du Christ car sans lui on se laisse tenter par le malin

Il nous invite à le rencontrer pour partager avec d’autres de tout pays et de toute nationalité en Espagne à Madrid
 
 
 
 Cependant ils s’interrogent beaucoup et se demandent:



Comment intégrer Dieu dans nos vies?
Où sommes-nous dans notre cheminement?
Quel est le compromis entre l’Eglise et la laïcité ?
Pourquoi douter?
Quel but, quelle direction ai-je le désir de lui donné?
Qu’est-ce que la foi?
Suis-je sur le bon chemin?
Pourquoi nous nous consacrons de moins en moins à Dieu?
Pourquoi la Parole de Dieu est Délaissée?
Quelle est la place de la famille dans mon cheminement?
Peut-on être toujours fidèle à Dieu?
Comment pouvons-nous approfondir notre foi sans le soutien de notre Communauté?
Souvent je me demande si Dieu existe vraiment car j’ai l’impression qu’il m’abandonne quand j’ai besoin de lui?
Pourquoi on ne le représente toujours comme un homme blanc et non noir?
Qu’est-ce que la définition exacte du paradis?
Qu’est-ce que la définition de la foi?
C’est quoi l’idéal de vie pour le Pape?
Qu’est-ce qu’être enraciné et fondé dans la vie du Christ?
Dans notre quotidien nous sommes comme saint Thomas, sommes-nous dans l’erreur?
Comment être témoin dans notre Communauté quand il n’y a pas de place pour nous?
Pourquoi tant de violences dans notre pays? Je me demande où est Dieu?
Est-ce que ce que dit la Bible est vrai?
Est-ce que Jésus-Christ a existé vraiment?
Pourquoi, nous jeunes, croyons sans l’avoir vu?
L’amour véritable existe-t-il vraiment?
Pourquoi la violence est-elle toujours présente?
Peut-on encore rêver aujourd’hui?
Existe-t-il toujours des repères?
Quels sont les fondements de l’Eglise?
Dois-je me plier aux règles de la société en m’éloignant de Dieu ou dois-je au contraire proclamer sa parole?
Suis-je sur le chemin de Dieu?
Notre foi est- elle assez forte pour affronter les difficultés de la vie?
Pourquoi y-a-t-il autant de souffrance malgré la présence de Dieu?
Propos recueillis sur le site de l'association diocésaine de Guadeloupe
Texte : Les Accompagnateurs et les jeunes
Photos : Nazaire NAGAU

 

 

×